Brownies au chocolat et haricots rouges avec sa crème anglaise

Brownies aux haricots rouges - Brownies - Terres Oléopro
SucréeSojaAutomneHaricot

Préparation 15 min

Cuisson 20 min

Ingrédients pour 8 personnes

250 g de haricots rouges cuits
170 g de chocolat noir
4 c. à s. de poudre de cacao
40 g de sucre
80 g de noisettes
2 g de levure chimique
2 œufs
5 cl de boisson au soja
50 cl de crème anglaise

Préparation

Brownies

  • Préchauffer le four à 180°C
  • Faire fondre, au bain-marie, les morceaux de chocolat avec la boisson au soja
  • Concasser les noisettes et les ajouter au mélange
  • Verser ensuite le cacao puis la levure
  • Fouetter (blanchir) les œufs avec le sucre et ajouter à la préparation
  • Incorporer enfin les haricots rouges cuits entiers
Astuce - Recette - Terres OléoPro

 

Pour cuire ses haricots : si vous souhaitez utiliser des haricots secs et les cuire vous-même, il est indispensable les faire tremper 24h dans l’eau froide, les rincer et les cuire dans 3 fois leur volume d’eau pendant 40 à 50 min.

  • Graisser le moule
  • Verser la préparation et enfourner pendant environ 20 minutes (attention, bien surveiller la cuisson car celle-ci est variable selon les fours)
  • Démouler le brownie, laisser tiédir puis garder au frais

Dressage

  • Pour la dégustation, découper le brownie
  • Disposer une belle part au centre d’une assiette et la napper de crème anglaise



Astuce : Il est aussi possible de réaliser une version de « crème anglaise » avec une boisson au soja ;)

 

Signature

Chef Clément Dujardin

Télécharger la version imprimable de cette recette

Nos astuces et infos

Légumes secs : des protéines de proximité

Cultivés depuis toujours en Europe et en Méditerranée, les légumes secs sont des graines de légumineuses récoltées à maturité. Organismes vivants, riches de leurs réserves en énergie et en protéines, leur qualificatif « sec » fait référence à leur grande capacité de conservation (maturité et séchage naturel) par opposition aux légumineuses vertes (récoltées fraîches) telles que les petits pois et haricots verts. Fortement associés à la gastronomie française traditionnelle, leur consommation connaît un renouveau.