Notre tajine de veau aux pois chiches !

Notre tajine de veau aux pois chiches !
Découvrez et déguster notre recette de tajine de veau ! PlatColzaPrintempsPois chiche

Préparation 30 min

Cuisson 50 min

Ingrédients pour 4 personnes

Tajine :
- Pois chiche secs : 100 g
- Epaule de veau désossé : 500 g
- Oignon : 1 pièce
- Tomate : 1 pièce
- Huile Fleur de colza Lesieur: 5 cl
- Gingembre en poudre : 3 g
- Cumin : 3 g
- Paprika : 3 g
- Coriandre en poudre : 3 g
- Safran : 2 pistils
- Noix de muscade : 3 g
- Sel : 3 g
- Poivre du moulin : 3 tours

Légumes :
- Carotte : 1 pièces
- Courgette : 1 pièce
- Aubergine : 1 pièce
- Gingembre : 2 cm

Dressage :
- Amandes émondées : 125 g
- Citron confit : 1 pièce
- Pruneaux : 250 g
- Coriandre fraîche : 1/2 botte

Préparation

1/ Le tajine :

 - La veille, faire tremper les pois chiches dans un grand volume d’eau.

- Le lendemain, les égoutter et les rincer.

- Éplucher et émincer l’oignon.

- Couper la tomate grossièrement.

- Dans un grand plat à tajine, faire revenir l’oignon avec l’huile de colza.

- Ajouter les épices, la tomate et laisser colorer.

- Ajouter 1 L d’eau, les pois chiches et laisser mijoter 20 minutes.

- Couper l’épaule de veau en gros dés et l’ajouter dans le plat, saler et poivrer et laisser cuire à couvert 30 minutes.

2/ Les légumes :

- Préchauffer le four à 160 °C.

- Éplucher la carotte.

- Laver la courgette et l’aubergine.

- Couper la carotte, la courgette et l’aubergine en bâtonnets.

- Les mettre sur le dessus du plat à tajine.

- Râper le gingembre par dessus.

- Finir la cuisson du tajine au four à 160 °C pendant 15 minutes.

3/ Le dressage :

- Faire torréfier les amandes à la poêle.

- Servir le tajine parsemé d’amandes, de citron confit, de pruneaux et de coriandre fraîche.

Nos astuces et infos

Pois : une vraie boule d'énergie

Comme beaucoup de légumineuses, le pois a été domestiqué lors de la préhistoire au Proche-Orient. Produit de tous les jours s'il en est, il s'offre une double vie dans nos assiettes : cueilli jeune, c'est le petit pois ; à maturité, le pois cassé. Et triple si l'on considère les débouchés en alimentation animale, pour les pois très mûrs. Enfin, autonome en azote, cette plante ne demande pas d'engrais azotés. Dans les rotations de culture, elle est un très bon précédent au colza et au blé.

Top des 3 vertus de l’huile de colza

58% des Français sont persuadés de consommer trop d’huile et pourtant, les apports en oméga 3 (notamment apportés par l’huile de colza) de la population française sont deux fois trop faibles et ceux en acides gras saturés (notamment présents dans les matières grasses laitières, charcuteries, etc.), trop élevés*.