La pâte à tartiner au chocolat

Une palette de saveurs déclinable à l’infini :

Des pâtes à tartiner, il y en a de toutes les sortes. La texture peut être fluide et lisse, un peu plus granuleuse et dense. Au goût, elle peut être très chocolat ou plutôt forcer sur les oléagineux comme la noisette ; il y a aussi des versions au chocolat au lait et même blanc !

A la maison, nous sommes plutôt classiques et nous aimons la version chocolat au bon goût de noisette avec une texture fine et fluide. Lorsque nous mettons le pot au réfrigérateur, la pâte se solidifie et donne l’occasion de se faire un bonbon de pâte à tartiner à laisser fondre dans la bouche.

Les ingrédients indispensables pour une bonne pâte à tartiner :

Bien sûr il faut du bon chocolat mais pas que… Il faut également des noisettes ou des amandes et une petite dose de sucre à choisir parmi ceux que l’on préfère : sucre blanc, sucre roux ou cassonade, muscovado pour un goût encore plus typé mais aussi sirop d’agave pour plus de légèreté calorique. La pâte à tartiner est réputée être une petite bombe de ce côté-là ;-).

Le test de la margarine :

Pour lier l’ensemble de la préparation et obtenir cette texture soyeuse et goûteuse, il faut du gras !

J’ai voulu tester une version avec de la margarine. Cet ingrédient ne m’est vraiment pas familier ; j’ai souvent entendu des choses pas toujours très rassurantes à son sujet. En fouillant un peu, j’ai découvert qu’il y avait des margarines de différentes qualités. Ce qu’il faut retenir c’est que les acides gras trans, néfastes pour la santé, ont presque été éradiqués. Pour cette recette, tout se fait au bain-marie donc à feu très doux, il est donc possible d’utiliser toutes les margarines. Cette pâte à tartiner se conserve parfaitement quelques jours au réfrigérateur. Si la purée d’oléagineux ne se fond pas bien dans la préparation, ne pas hésiter à donner un coup de mixeur plongeant à petit vitesse.

Pate à tartiner au chocolat
Mmmmmmm… Sur une tartine ou tout simplement à la petite cuillère, qui peut oser dire qu’il ne succombe jamais à la pâte à tartiner au chocolat ? SucréeEté

Préparation 15 min

Cuisson 25 min

Pour un gros pot :
- 200 g de margarine
- 200 g de chocolat noir
- 225 g de lait concentré sucré
- 2 cuillères à soupe de purée de noisette ou d’amandes

Préparation

Cassez le chocolat en morceaux et le placer dans une casserole au bain-marie. Lorsqu’il est fondu, incorporez la margarine coupée en parcelles.
Hors du feu, versez le lait concentré sucré en filet et continuez de mélanger. Ajoutez la purée de noisettes et d’amandes et incorporez-les au mélange.

Versez en pot.
Laissez refroidir et placez au frais.

Signature

Sophie François

Nos astuces et infos

Colza : une jolie tête de rotation

De la famille des crucifères (Brassicacées), le colza est cultivé depuis l’Antiquité, notamment en Chine. Il fut introduit en Europe du Nord au 18ème siècle. Un des atouts de cette plante multi-fonctions est d’être une “tête de rotation”. Placée en premier dans la rotation des cultures, avant les céréales, elle permet de réduire les intrants (engrais, pesticides) en absorbant l’azote en automne et en rompant le cycle des mauvaises herbes et des maladies.

L’huile d’olive et ses bienfaits

L’huile d’olive a la réputation d’être un trésor inépuisable de bienfaits nombreux et variés, dont on peut se demander s’ils sont tous justifiés. Essayons de faire le point de manière un peu plus précise.