BRANDADE DE HARICOT TARBAIS

BRANDADE DE HARICOT TARBAIS
PlatOlivePrintempsHaricot

Préparation 45 min min

Cuisson 10 min min

Ingrédients pour 4 personnes

Brandade :
Boisson au soja : 20 cl
Ail : 1 gousse
Laurier : 1 feuille
Dos de cabillaud : 400 g
Haricots Tarbais : 250 g
Huile d’olive (goût subtil) : 3 cl ( cuisson haricot ) + 10 cl (pour monter la brandade)
Oignon : 1 pièce
Persil plat frais : 1/2 botte
Sel & poivre

Chapelure végétale :
Chapelure : 100 g
Farine de lupin : 30 g
Persil plat frais : 1/2 botte

Salade :
Pousse d’épinards : 10 g
Carotte : 2 pièces
Radis

Préparation

1. Chapelure de persil : Mixer ensemble la farine de lupin avec la chapelure et des feuilles de persil. Réserver la préparation.

2. Brandade : La veille, faire tremper les haricots tarbais dans 3 fois leur volume d’eau. Égoutter les. Le lendemain : dans une cocotte, cuire les haricots avec la gousse d’ail et le bouquet garni pendant 30 min environ. Saler en fin de cuisson. Infuser la boisson de soja avec la feuille de laurier et la gousse d’ail. Pocher le cabillaud dans cette préparation, cuire 8 minutes à frémissement. Égoutter le cabillaud. Conserver la boisson de soja. Mixer les haricots tarbais avec 3 cl l’huile d’olive et la boisson de soja réservée, jusqu’à obtenir une purée onctueuse. Ajouter si nécessaire un peu d’eau de cuisson. Poivrer et ajuster en sel si nécessaire. Émietter le poisson et l’intégrer dans la brandade puis mixer à nouveau légèrement. Effeuiller et ciseler la demie botte de persil restante et l’incorporer à la brandade. Verser la préparation dans un plat à gratin et saupoudrer de la chapelure verte. Gratiner au four, 10 minutes à 180° C.

3. Dressage : Servir dans le plat, directement à l’assiette, bien chaud, accompagné d’une salade fraîche.

Signature

Une recette de Fabrice Mignot pour Puls'

Nos astuces et infos

Légumes secs : des protéines de proximité

Cultivés depuis toujours en Europe et en Méditerranée, les légumes secs sont des graines de légumineuses récoltées à maturité. Organismes vivants, riches de leurs réserves en énergie et en protéines, leur qualificatif « sec » fait référence à leur grande capacité de conservation (maturité et séchage naturel) par opposition aux légumineuses vertes (récoltées fraîches) telles que les petits pois et haricots verts. Fortement associés à la gastronomie française traditionnelle, leur consommation connaît un renouveau.

Savoir lire une étiquette d’huile d’olive

Pour bien choisir son huile d’olive, il faut bien comprendre l’étiquette de la bouteille, mais la lecture de cet étiquetage peut s’avérer complexe car il est soumis à une réglementation bien précise dont la signification peut être compliquée.