Biscuits bonshommes aux haricots rouges

Voici les biscuits bonhommes aux haricots rouges
Plus savoureux que des BN ©, Terres OléoPro vous propose des biscuits bonshommes aux haricots rouges.DessertNoixPrintempsHaricot

Préparation 35 min

Cuisson 20 min

Ingrédients pour 4 personnes

Pâte sucrée :
Beurre : 150 g
Sucre glace : 90 g
Poudre d’amandes : 40 g
Vanille : 5 g
Œuf : 1 pièce
Sel : 5 g
Farine : 250 g

Crème haricots rouges :
Haricots rouges secs : 200 g
Chocolat au lait pâtissier : 100 g
Miel d’oranger : 50 g
Poudre de vanille : 5 g
Huile de noix : 2 cl

Préparation

1/ La pâte sucrée :

- Dans le bol du robot équipé de la feuille, crémer le beurre et le sucre.

- Ajouter la poudre d’amande, le sel, la vanille puis l’œuf.

- Bien mélanger puis ajouter la farine.

- Former une boule avec la pâte, la filmer au contact et réserver au froid 1 heure.

- Préchauffer le four à 170 °C.

- Étaler la pâte, détailler des petits carrés de pâte, dessiner des visages sur la moitié d’entre eux.

- Les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

- Cuire au four à 170°C pendant 15 à 20 minutes.

 

2/ Le crème haricots rouges :

- La veille, rincer les haricots rouges et les mettre à tremper dans un grand volume d’eau froide.

- Le lendemain, les égoutter et les rincer.

- Les cuire dans 3 fois leur volume d’eau, à frémissement pendant 1 heure.

- Les égoutter en conservant un peu d’eau de cuisson.

- Faire fondre le chocolat au lait au micro-ondes.

- Dans un blender, mixer les haricots rouges avec le miel et la poudre de vanille.

- Ajouter le chocolat fondu puis l’huile de noix et continuer à mixer.

- Au besoin ajouter un peu d’eau de cuisson pour détendre le tout.

 

3/ Le montage :

- Étaler la crème de haricots sur la moitié des biscuits et refermer avec les biscuits en forme de visage.

Nos astuces et infos

Légumes secs : des protéines de proximité

Cultivés depuis toujours en Europe et en Méditerranée, les légumes secs sont des graines de légumineuses récoltées à maturité. Organismes vivants, riches de leurs réserves en énergie et en protéines, leur qualificatif « sec » fait référence à leur grande capacité de conservation (maturité et séchage naturel) par opposition aux légumineuses vertes (récoltées fraîches) telles que les petits pois et haricots verts. Fortement associés à la gastronomie française traditionnelle, leur consommation connaît un renouveau.