Burger Pois cassés

Burger_Pois_cassés
Comblez vos envies avec cette recette de burger végétarien ! PlatPrintempsPois cassé

Préparation 50 min

Cuisson 10 min

Ingrédients pour 4 personnes

Palet végétarien aux pois cassés :
- Pois cassé : 250 g
- Huile isio 4 : 3 cl
- Pâte de curry jaune : 15 g
- Œuf : 1 pièce
- Farine : 120 g
- Coriandre : 10 brins
- Sel : 3 g
- Poivre du moulin : 3 tours

Crème d’avocat :
- Avocats : 3 pièces
- Citron vert : 1 pièce
- Sel : 3 g
- Piment de Cayenne : 3 g
- Coriandre : 4 brins

Dressage :
- Sucrine : 2 pièces
- Buns à burger : 4 pièces
- Oignon rouge : 1 pièce

Préparation

1/ La crème d’avocat :

  • Laver, sécher et ciseler finement la coriandre.
  • Presser le citron vert. Fendre les avocats en deux, ôter les noyaux, récupérer la chair avec une grande cuillère à soupe et l’écraser grossièrement à la fourchette.
  • Ajouter le jus de citron vert, le sel, le piment et la coriandre ciselée, mélanger. Réserver.

 

2/ Le palet de pois cassés :

  • Cuire les pois cassés dans 3 fois leur volume d’eau pendant 45 minutes.
  • Égoutter et laisser tiédir. Laver et ciseler la coriandre.
  • Mélanger à la main avec le reste des ingrédients, et pétrir pour façonner 4 galettes.
  • Cuire à la poêle avec un peu d’huile pendant 5 minutes de chaque côté.

 

3/ Le dressage :

  • Éplucher, ciseler et couper en rondelles l’oignon rouge.
  • Faire griller rapidement, au four ou à la poêle, les buns coupés en deux.
  • Mettre une cuillère de crème d’avocat sur la base du pain, ajouter par-dessus le palet, puis les rondelles d’oignons, la sucrine émincée, et à nouveau de la crème d’avocat.
  • Terminer par l’autre moitié du buns.

Nos astuces et infos

Pois : une vraie boule d'énergie

Comme beaucoup de légumineuses, le pois a été domestiqué lors de la préhistoire au Proche-Orient. Produit de tous les jours s'il en est, il s'offre une double vie dans nos assiettes : cueilli jeune, c'est le petit pois ; à maturité, le pois cassé. Et triple si l'on considère les débouchés en alimentation animale, pour les pois très mûrs. Enfin, autonome en azote, cette plante ne demande pas d'engrais azotés. Dans les rotations de culture, elle est un très bon précédent au colza et au blé.