Boisson aux épices et à la citrouille

Boisson aux épices et à la citrouille
DessertColzaAutomne

Préparation 20 min

Cuisson 12 min

Ingrédients pour 4 personnes

Sirop de courge épicé :
• Chair de potiron ou potimarron : 100 g
• Huile de colza : 2 cl
• Cannelle : 3 g
• Poivre : 3 g
• Clou de girofle : 3 pièces
• Gingembre en poudre : 2 g
• Badiane : 1 pièce
• Gousse de vanille : 1/4 pièce
• Sucre : 200 g
• Eau : 20 cl + 20 cl
• Sirop d’érable : 5 cl
• Poivre du moulin : 2 tours

Boisson végétale :
• Café : 60 cl
• Boisson au soja : 60 cl + 10 cl
• Cacao en poudre : 5 g
• Graines de courge : 20 g

Préparation

1/ Sirop de potiron épicées
Eplucher le potiron. Le tailler en cubes. Faire suer le potiron dans une casserole avec un filet d’huile de colza puis ajouter un peu d’eau.
Une fois le potiron cuit (tester la cuisson avec la pointe d’un couteau), égoutter la chair et la mixer. Dans une casserole placer la purée de potion. Ajouter le sirop d’érable et l’eau. Incorporer les épices (cannelle, gingembre, clou de girofle, poivre, vanille.)
Laisser cuire à couvert 15 minutes. A l’aide d’une passoire fine, filtrer le sirop.
Laisser refroidir.

2/ Boisson végétale
Dans une casserole mettre la boisson au soja à chauffer. Faire couler votre café. Conserver 10 cl de boisson au soja chaude et l’émulsionner à l’aide d’un mixeur plongeant.

3/ Dressage
Dans un mug, ajouter d’abord le sirop, puis le café, la boisson au soja (chaude) Ajouter l’émulsion de boisson de soja. Décorer avec le cacao en poudre et quelques graines de courge.

Nos astuces et infos

Légumes secs : des protéines de proximité

Cultivés depuis toujours en Europe et en Méditerranée, les légumes secs sont des graines de légumineuses récoltées à maturité. Organismes vivants, riches de leurs réserves en énergie et en protéines, leur qualificatif « sec » fait référence à leur grande capacité de conservation (maturité et séchage naturel) par opposition aux légumineuses vertes (récoltées fraîches) telles que les petits pois et haricots verts. Fortement associés à la gastronomie française traditionnelle, leur consommation connaît un renouveau.

Top des 3 vertus de l’huile de colza

58% des Français sont persuadés de consommer trop d’huile et pourtant, les apports en oméga 3 (notamment apportés par l’huile de colza) de la population française sont deux fois trop faibles et ceux en acides gras saturés (notamment présents dans les matières grasses laitières, charcuteries, etc.), trop élevés*.