Tout savoir sur la margarine !

S’il y a une catégorie de produits qui reste méconnue en cuisine, la margarine a clairement sa place dans cette drôle de famille. Idées reçues ou parfois méconnaissances , la margarine est un produit qui est parfois mis à l’écart pour de fausses raisons. Voici donc un Vrai-Faux dédié à la margarine, histoire de tester les connaissances de tout le monde et d’en finir avec les idées reçues. Nutrition

La margarine est aussi grasse que le beurre

FAUX. Les margarines de table sont toutes allégées en matière grasse (MG) (55-60% MG), alors que le beurre traditionnel contient 80% MG. Il est par ailleurs obligatoire que les teneurs en MG de ces produits figurent sur l’étiquetage. A noter qu’il existe également des beurres allégés en matière grasse.

Les margarines ne peuvent pas s’utiliser en cuisson

FAUX. Certaines margarines peuvent se cuire : préparations salées, pâtisserie et à la poêle, en remplacement de votre matière grasse habituelle. Seules celles dont les taux de matières grasses sont bas (<40% MG) ne sont pas adaptées à la cuisson. Il est alors indiqué sur les emballages « usage tartine ».

Les margarines sont toutes les mêmes

FAUX. Il existe aujourd’hui une grande diversité de margarines. Tout d’abord elles se distinguent en fonction de leur taux de matière grasse (de 25 à 60% MG), mais aussi selon leur catégorie : riche en oméga 3, mixtes huiles végétales/beurre, biologiques, à l’huile d’olive… De quoi satisfaire tous les goûts !

La margarine ne peut pas s’utiliser en pâtisserie

FAUX. Les margarines peuvent très bien s’utiliser en pâtisserie, en substitution aux matières grasses habituelles.

La margarine peut se congeler

VRAI. On peut très bien congeler la margarine, à condition de la conserver maximum 3 mois au congélateur et de la consommer rapidement après décongélation.

La margarine permet de consommer des huiles végétales sous une forme solide

VRAI. Les margarines végétales sont des émulsions composées d’huiles végétales et d’eau. Comme le beurre, elles sont appréciées sur des tartines mais également en cuisine : à la poêle, au four ou en pâtisserie.

Nos recettes et infos

Colza : une jolie tête de rotation

De la famille des crucifères (Brassicacées), le colza est cultivé depuis l’Antiquité, notamment en Chine. Il fut introduit en Europe du Nord au 18ème siècle. Un des atouts de cette plante multi-fonctions est d’être une “tête de rotation”. Placée en premier dans la rotation des cultures, avant les céréales, elle permet de réduire les intrants (engrais, pesticides) en absorbant l’azote en automne et en rompant le cycle des mauvaises herbes et des maladies.

La pâte à tartiner au chocolat

Mmmmmmm… Sur une tartine ou tout simplement à la petite cuillère, qui peut oser dire qu’il ne succombe jamais à la pâte à tartiner au chocolat ?