Huiles végétales et apports caloriques : Qu’en est-il ?

“Ne pas manger trop gras, trop sucré, trop salé” Ce slogan visant à nous inciter à de bonnes pratiques alimentaires est connu de tous. Mais comme en toute chose, la juste mesure est reine. Ainsi, cela ne veut pas dire qu’il faut bannir les corps gras de notre alimentation, bien au contraire ! NutritionToutes les huiles végétales

Les matières grasses ou corps gras sont indispensables au bon fonctionnement de notre organisme, ils sont source d’énergie et de vitamines.
Notre corps va y puiser l’énergie nécessaire pour réaliser le moindre effort que nous demandent nos tâches quotidiennes, c’est une partie de notre carburant en quelque sorte !
Mais en matière de corps gras, même s’ils ont tous une teneur très élevée en lipides (10 g de lipides représentent 90 kcal en sachant que 10 g de lipides c’est 1 cuillère à soupe d’huile ou 2 noisettes de beurre), tous ne se valent pas !
En effet, toutes ces matières grasses ont des propriétés et des apports très différents selon leur composition en acides gras. Il est donc indispensable de veiller à bien les sélectionner, mais pour cela encore faut-il bien les connaître…
 

On distingue plusieurs familles d’acides gras :

Les acides gras mono-insaturés. Ils sont essentiellement présents dans les huiles d’olive, de tournesol et d’arachide. Ils confèrent aux huiles une résistance aux hautes températures.
Les acides gras poly-insaturés sont quant à eux présents dans les huiles de colza, de noix et de pépins de raisins, mais aussi dans le poisson et les oléagineux (noix, noisette, pistache, noix de macadamia ou de cajou…).

Ces acides gras ont un effet protecteur sur notre système cardio-vasculaire, en maintenant notamment un taux normal de cholestérol sanguin.

Les acides saturés sont présents essentiellement dans les corps gras d’origine animale comme la viande et les produits laitiers (beurre, crème fraîche), mais également en moindre quantité dans certaines huiles et aliments raffinés. Consommés en trop grande quantité, ils tendent à augmenter les risques cardio-vasculaires.

Vous l’aurez compris, privilégiez les aliments riches en acides gras insaturés, comme les huiles végétales est essentiel. Mais plus que tout, pensez à alterner les huiles pour profiter des bienfaits de chacune. En effet, si les huiles de colza et de noix sont particulièrement riches en oméga 3, celle d’olive est à privilégier pour son apport en oméga 9. Et pour, en plus, faire le plein de vitamine E, cap sur l’huile de tournesol !

 

Marie Bisseuil

Nos recettes et infos

Olive : des saveurs richissimes

De la famille des Oléacées, l'olivier est apparu sous une forme sauvage il y a plus de 14 000 ans. Il s'est propagé sur tout le pourtour méditerranéen, au gré des civilisations et des conquêtes. Sa résistance à la sécheresse et la saveur de son célèbre fruit en ont fait un élément majeur de la cuisine de la région. Son usage est essentiellement alimentaire.

Tapenade d’olive verte à la basque

Avec les vacances, vient l’heure des apéritifs entre amis ou en famille. L’occasion de tester une de nos trois recettes de tapenade....