Féverole

Vicia faba

De la famille des légumineuses, la féverole est cultivée dès les débuts de l'agriculture. Elle ne demande pas d'engrais azotés car elle fixe l'azote de l'air, à l'instar des autres plantes protéagineuses. De composition proche du pois, elle est très utilisée en alimentation animale.

Féverole sa fleur et sa graine

Secrets de plante

  • Une bonne tête d'assolement : la culture de la féverole s'insère avantageusement dans les rotations, notamment du blé, dont elle améliore les performances

  • Autonome en azote : elle fixe l'azote de l'air grâce aux bactéries des nodosités qui se développent sur ses racines

  • Adulée au Proche-Orient méditerranéen : c'est en Egypte qu'elle est la plus consommée, en graine entière, en purée, ou sous forme de boulettes frites (falafel).

 
Utilisations
 
Alimentation humaine

Alimentation humaine : directement dans nos assiettes (falafel) ou dans l'industrie agro-alimentaire. Les concentrés de protéines sont notamment utilisés en meunerie (1 à 2% dans la farine de blé)

Alimentation animale

Alimentation animale : riche en amidon et en protéines (29%), de composition proche du pois, elle est donnée aux animaux d'élevage : bovins, moutons, caprins, porcs, mais aussi volailles et pigeons.